Trotec PAC 4700 : le meilleur du climatiseur 2017

La mobilité est à la mode de nos jours. La raison est qu’on aime avoir les choses à portée de main. En outre, les installations fixes valent souvent une petite fortune, ne serait-ce qu’au point de vue de l’installation.  Dans le domaine des climatiseurs, place à celui qui est mobile.

Focalisons-nous sur un produit en particulier : Trotec PAC 4700. Il a tous les traits que l’on devrait rechercher chez ce genre d’appareil. En lisant bien nos conseils sur les critères d’achat, vous vous apercevrez pourquoi ce Trotec fait toute la différence. Il a reçu les meilleurs avis de la part des consommateurs et s’en est tiré avec une excellente note après nos tests. Alors cliquez ici !

Une puissance incroyable

Si on veut avoir de l’air frais dans toute la pièce, ce qu’il nous faut c’est un climatiseur doté d’une certaine puissance. A défaut, la surface couverte par l’air frais sera limitée. Trotec PAC 4700 se dote d’un vent soufflant grâce à une énergie de 4700 watts. Grâce à cette puissance, il est capable d’émettre un vent allant jusqu’à 550 m3  à l’heure.

Il est important de préciser que c’est un produit qui peut faire office de ventilateur, sans que le vent en question ne soit nécessairement froid. C’est en outre un appareil qui est idéal pour une chambre à surface plus ou moins grande : plus de 150/60-m2 en dimensions avec un plafond culminant à 2,5m.

La température se règle entre 18 et 32°C. Il est donc tout aussi bien à même de jeter un petit coup de froid à un air trop chaud ou au contraire, de le réchauffer un peu. Vous aurez le choix entre trois niveaux de vitesse pour obtenir l’effet désiré.

Pour chacun d’entre eux, on peut dire que ce n’est pas un outil trop bruyant. Le bruit est tolérable, pas trop nuisible même s’il n’est pas 100% discret.

Trotec PAC 4700 : ami de l’environnement

Que serait un climatiseur pour cette année s’il ne respectait pas les normes environnementales ? Si vous désirez vous aussi apporter votre brique à l’édification d’un futur moins pollué et moins destructif, ce sera surement le modèle parfait pour vous.

Classé A donc ne consommant trop d’énergie, il s’avère donc en même temps autonome. En mode de climatisation, il ne consomme que 645 kWh. Ce système fonctionne sur une alimentation secteur de 220 à 240 Volts.

La qualité de l’air est également une chose préservée avec Trotec PAC 4700. En effet, la fonction déshumidificateur se retrouve sur ce modèle. Les charbons à l’intérieur de son système font tous ce boulot sans problème, à hauteur de 1500ml tous les 60 minutes. Vous vous protègerez ainsi des acariens et autres nuisibles qui sévissent dans des milieux plus ou moins humides.

Trotec PAC 4700 : à la pointe de la technologie

Il s’agit d’un appareil ayant des commandes électroniques d’appoint. Tout d’abord, il se dote d’une télécommande ultra-perfectionnée avec lequel vous pourrez tout faire : programmer à l’avance sur une échelle de 24h à l’avance, choisir le niveau d’air qui en ressort, ventilation avec ou sans refroidissement…

Deuxièmement, son écran est LCD pouvant afficher tout ce qui s’y passe. Vous n’aurez plus à deviner les températures en question. Tout est écrit.

Un autre point qui mérite d’être mentionné, c’est le fait que ce monobloc soit équipé d’un tuyau de ventilation que l’on peut bouger dans tous les sens. Il permet, par conséquent, d’orienter le vent vers la direction qui nous convient.

Ce bloc de 35 kg est assez imposant et n’est pas le plus transportable de tous les climatiseurs mobiles. Pour compenser, on peut dire que sa puissance équivaut vraiment de celui qui est mural. En plus, il se dote d’autres atouts incontestés tels que sa classification énergétique ou encore le fait qu’il soit réceptif à toute commande à distance.

Bref, vous avez accès à plusieurs catégories de climatiseur pour cette année. Il y en a qui sont réversibles, d’autres qui affichent un minimum de consommation en énergie et d’autres qui sont puissants. Trotec PAC 4700 regroupe toutes ses options. Il délivre à la fois un vent puissant, qui peut être froid ou chaud. Donc, on peut dire qu’il est plus ou moins réversible. Classé A dans les dépenses en énergie qu’il occasionne, il fait aussi partie de la 3ème catégorie. Que demander de mieux ?