Envie de voyager ? Cuisinez japonais !

sushis-maki

Actuellement, la cuisine japonaise connait un véritable succès chez les établissements occidentaux. Certes la culture culinaire nippone intéresse bon nombre d’adeptes si on jugeait par la popularité des sushis japonais. Et ce succès culinaire mondial séduit de plus en plus les amateurs des goûts et de cuisine.

En effet, les sushis, les makis ainsi que les sashimis font la renommée de la cuisine japonaise et restent indémodables. Et les goûts savoureux des sushis nous transporteront sûrement dans son pays d’origine qu’est le Japon. Car la préparation de ces recettes nécessite une maîtrise artistique que les spécialistes sushi doivent apprendre pendant une dizaine d’années.

Les clés pour réussir un bon sushi/maki :

couteau jap guideEffectivement, on ne s’improvise pas « Itamae », comme on appelle les spécialistes sushi au Japon, du jour au lendemain. Ces derniers ont passés plus de 3 années de leurs apprentissages à observer leur maître et à laver les vaisselles avant d’apprendre à cuire le riz.D’ailleurs, pour bien cuisiner il faut de bons ustenciles, comme sur ce site. C’est pour vous dire que chez eux, les sushis/makis japonais sont considérés comme un véritable art exigeant la patience et de la passion.

D’abord, la découpe et la présentation de ces recettes représentent la culture culinaire bien maîtrisée du Japon. Certes, elles cachent dans leurs apparences plutôt compliquées, une technique que chaque spécialiste sushi maîtrise à la perfection.

En effet, pour les sushis, il faut découper délicatement par tranche de 5mm d’épaisseur la longueur du filet de poisson. En revanche, pour les makis, couper suivant la longueur du filet de poisson en fine lamelle pour faciliter l’enroulage. Utilisez un couteau japonais ainsi qu’une planche à découper pour travailler le poisson.

La préparation du riz est une étape très importante pour réussir de bons sushis japonais. Pour cela, il faut laver le riz jusqu’à ce que l’eau soit redevenue propre avant de l’égoutter. Puis, laissez tremper pendant 30min dans une marmite couverte, l’eau doit être le double du volume du riz pour qu’il puisse gonfler. Ensuite, on bouillit la préparation pendant 2 à 3 min et on diminue le feu pour cuire à feu doux pendant 10min avant d’éteindre. Après on lui donne encore une pose de 10min avant de l’étaler sur un plat.

Ensuite, pour préparer le vinaigre, il faut mélanger 125ml de vinaigre de riz avec 55g de sucre et une demi-cuillère à café de sel. Faites chauffer dans une grande casserole, le mélange jusqu’à la complète du sucre. Incorporez-y délicatement le riz cuit avant de l’ôter du feu et laissez refroidir à température ambiante.

 

Comment sont faits les sushis/makis ?Sushi et maki california au restaurant japonais de Jouy-en-Josas

En général, les ingrédients sont composés de poisson cru frais comme le saumon, le cabillau ou des crevettes et de riz à grains ronds. Mais selon vos recettes, vous aurez aussi besoin de tofus frits, des feuilles d’algues de nori par exemple et de bouillon. Pour l’assaisonnement, il vous faut du gingembre, du wasabi, de la sauce soja, du mirin ou de saké, des grains de sésame.

Et pour varier vos recettes, n’hésitez pas à ajouter d’autres ingrédients comme des légumes en lamelle : concombre, carotte… Et pourquoi pas de l’avocat ou des œufs de poisson ? En fait, peu importe vos attentes pour épater vos convives.

Car, les recettes des sushis/makis sont nombreuses et très diversifiées aussi, mais la base de la préparation reste la même. Ainsi, vous pouvez voyager librement à travers les régions japonaises en fonction de la variation des recettes que vous avez choisies.

Bref, les musts de la cuisine japonais vous feront sûrement voyager via leurs goûts à travers son pays d’origine sans bouger de votre cuisine. Alors, n’hésitez surtout pas à faire goûter vos proches de ces saveurs orientales à chaque occasion. Ils en redemanderont sûrement !